Skip to content

Samedi 14 mai à 20 heures,

Salle de la cité, 10, rue Saint-Louis

Un soir d'été, Traps traverse une localité, sa voiture tombe en panne. Le garagiste lui assure qu'il réparera la voiture durant la nuit. Traps cherche un lieu pour dormir. On lui indique la demeure de M. Wucht, qui a l'habitude de recevoir des visiteurs. Et en effet Traps y est très bien accueilli. M. Wucht et trois de ses amis convient alors le voyageur de commerce à un jeu particulier et Traps, curieux, s'y adonne avec plaisir... On boit, on mange, on parle beaucoup. On pose des questions et Traps répond. Le jeu prend de l'envergure. Et la frontière entre le jeu et la réalité devient de plus en plus ténue, le jeu de plus en plus tendu...

Die Panne (la panne) est une farce savante, jubilatoire, pleine de saveurs.
Dürrenmatt y aborde les thèmes de la justice, de la vie moderne et de la
décadence. Elle a la particularité d'être jouée par des élèves du Lycée Jean Macé en allemand. Et c'est le coeur du projet : faire jouer cette pièce par des
acteurs qui ne sont pas allemands.

  • Création lumière : Caroline Gicquel
  • Création sonore : Pierre Gufflet
  • Mise en scène : Chrystel Petitgas
  • Acteurs: élèves du lycée Jean Macé accompagnés par leur enseignante Muriel Neveu et une enseignante du CEFA Juliane Matz