Skip to content

Pauline Boudry & Renate Lorenz

"Vendredi 12 février 2020 s’ouvraient Mauve Zone(No)Time et Go Ghost ! au FRAC Bretagne. Les trois expositions poursuivent la ligne directrice d’Étienne Bernard mise en place à son arrivée et inscrivent son projet dans le temps. Entre installations, peintures et vidéos, le FRAC Bretagne donne à voir la pratique artistique locale des artistes finalistes du Prix Frac Bretagne – Art Norac et la réappropriation des codes de l’institution muséale avec le duo Pauline Boudry et Renate Lorenz, et Francesco Finizio. Un fil rouge qui parcourt les salles, qui, on l’espère, seront prochainement accessibles."

RENNES. QUAND DES ARTISTES S’APPROPRIENT LE FRAC BRETAGNE (unidivers.fr)

https://www.boudry-lorenz.de/

(NO)TIME de Pauline Boudry & Renate Lorenz, 12.02 - 23.05.2021, Frac Bretagne Rennes; photo : CEFA Rennes

“Les mouvements peuvent-ils se connecter simultanément à une aspiration utopique et au désespoir politique? Au moment où nous sommes de plus en plus confrontés au conservatisme de droite, il semble urgent de bouleverser les conceptions progressistes du temps et de créer une scène pour quelque chose au-delà : à quoi ressemblera un mode minoritaire de temporalité?

Quatre interprètes semblent répéter des mouvements dans une étrange temporalité : lenteur extrême, désynchronisation, changements de rythmes, immobilité et des pauses. Les interprètes utilisent et mélangent souvent délibérément une gamme de mouvements inspirés du hip-hop, du dancehall, de la danse (post-) moderne et des performances de drag. Même s’ils·elles diffèrent sensiblement dans leurs styles, ils·elles se connectent par des similitudes soudaines, des mouvements obsédants et des souvenirs corporels, produisant et déplaçant leurs points de contact.

Si la fin du film est aussi son début, la séquence des scènes offre une expérience imprévisible du temps, notamment en semant le doute sur la mesure dans laquelle la lenteur et les ruptures sont opérées par les performeurs·euses ou par des moyens numériques.” Pauline Boudry & Renate Lorenz

LES ARTISTES

Pauline Boudry & Renate Lorenz travaillent ensemble à Berlin depuis 2007. Elles produisent des films, des installations et des sculptures fortement liés à la performance, chorégraphiant la tension entre narration et abstraction, visibilité et opacité. Leurs interprètes sont des chorégraphes, des artistes et des musicien·ne·s, avec lesquel·les elles ont de longues discussions concernant les conditions de la performance et l’histoire violente du regard, mais aussi sur la camaraderie, le glamour et la résistance.

Leurs travaux ont notamment fait l’objet d’expositions au n.b.k, Berlin (2020), au Centre culturel Suisse, Paris (2018), au Contemporary Art Museum, Houston – USA (2017). Elles ont, par ailleurs, représenté la Suisse lors de la 58e Biennale d’art contemporain de Venise (2019).

(No)Time - Frac Bretagne

(NO)TIME de Pauline Boudry & Renate Lorenz, 12.02 - 23.05.2021, Frac Bretagne Rennes; photo : CEFA Rennes

Avec le soutien de : Pro Helvetia, Goethe-Institut & Centre Franco-Allemand de Rennes

(Eine deutsche Übersetzung des folgenden Textes findet sich am Ende der Seite.)

Depuis 1905 en France la loi sur la laïcité est en vigueur. Elle régit la relation entre l’état et la religion en tranchant strictement les deux domaines. À titre de comparaison, dans sa constitution l’état allemand s’engage à répondre d’une façon « neutre » aux religions et idéologies. En Allemagne, dans beaucoup de domaines l’état et les communautés religieuses travaillent en partenariat. L’Etat autrichien est séculier, sans que cela ne se traduise formellement dans les textes.
Les récents évènements en France et en Autriche questionnent en miroir les modèles français de laïcité et du sécularisme en Autriche et en Allemagne.

Le Centre franco-allemand de Rennes invite élus et expert.e.s de la France, de l’Allemagne et de l’Autriche afin d''échanger sur les différents modèles politiques dans leurs différents pays. La conférence et le débat seront effectués via Webinaire avec traduction simultanée.

Le Webinaire est soutenu par l' Institut Goethe, le Forum Culturel Autrichien et la Ville de Rennes.


Jeanne Prades est doctorante en Science politique mention Relations internationales au Laboratoire interdisciplinaire de l'Ecole polytechnique (LinX); elle mène une étude comparative sur la perception et la construction sécuritaire de l'islam et des musulmans* dans les discours politiques en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Prof. Dr. Thomas Großbölting est depuis août 2020 directeur du Centre de recherche de l'histoire contemporaine à Hambourg (FZH) et professeur d'histoire moderne et contemporaine à l'université d'Hambourg. Les axes de sa recherche sont l'histoire allemande et européenne du 19ème et 20ème siècle. Actuellement il examine entre autres l'histoire des religions dans l'Allemagne d'après-guerre.

Flavie Boukhenoufa est adjointe déléguée de la ville de Rennes aux relations internationales, aux relations publiques, aux cultes et à la laïcité.

Prof. Dr. Stefan Hammer est enseignant chercheur à l'Institut de Philosophie du Droit de l'université de Vienne. Il est membre du Centre de recherche « Religion et Transformation dans la société contemporaine »; Les axes de sa recherche sont le droit constitutionnel européen et comparé, particulièrement le fédéralisme, la philosophie politique, la théorie constitutionnelle et juridique, les droits de l'homme et le constitutionnalisme dans sa perspective interculturelle comme les droits fondamentaux.


Laïcité & Säkularität in Frankreich, Deutschland und Österreich

Seit 1905 gilt in Frankreich das Laizitäts-Gesetz. Es regelt das Verhältnis zwischen Staat und Religion, indem es beide Bereiche streng trennt. Religion ist in Frankreich dementsprechend reine Privatsache. Im Vergleich dazu hat sich der deutsche Staat in seiner Verfassung verpflichtet, Religionen und Weltanschauungen „neutral“ zu begegnen. In Deutschland arbeiten Staat und Religionsgemeinschaften in vielen Bereichen partnerschaftlich zusammen. Der österreichische Staat ist zwar säkular, doch wurde das nie konkret festgeschrieben. Spätestens seit den jüngsten, religiös motivierten Terroranschlägen in Frankreich und Österreich stellt sich erneut die Frage nach dem Wert und der Wichtigkeit des französischen Modells der „laïcité“ sowie der in Österreich und Deutschland geltenden Säkularität.

Das deutsch-französische Kulturzentrum in Rennes lädt Expert*innen aus Frankreich, Deutschland und Österreich ein, die über die verschiedenen Auffassungen in ihren Ländern diskutieren. Die Konferenz und die anschließende Diskussion werden via Webinar mit Simultanübersetzung durchgeführt.


Jeanne Prades ist Doktorandin der Politikwissenschaft/Internationale Beziehungen an der Polytechnischen Universität in Paris und Mitglied der Forschungseinrichtung LinX. In ihrer Doktorarbeit vergleicht sie die Wahrnehmung und die sicherheitsorientierte Konstruktion des Islam und der Muslime* in den politischen Diskursen in Frankreich, Großbritannien und in Deutschland.

Prof. Dr. Thomas Großbölting ist seit August 2020 Direktor der Forschungsstelle für Zeitgeschichte in Hamburg (FZH) und Professor für Neuere Geschichte/ Zeitgeschichte der Universität Hamburg. Er erforscht schwerpunktmäßig die deutsche und europäische Geschichte des 19. und 20. Jahrhunderts. Aktuell befasst er sich unter anderem mit der Geschichte des religiösen Wandels im Nachkriegsdeutschland.

Flavie Boukhenoufa ist Abgeordnete der Stadt Rennes und Verantwortliche für internationale Beziehungen, öffentliche Beziehungen, Religionen sowie Laizismus.

Prof. Dr. Stefan Hammer forscht und lehrt am Institut für Rechtsphilosophie der Universität Wien und ist Mitglied des Forschungszentrums „Religion and Transformation in Contemporary Society“; zu seinen Forschungsschwerpunkten gehören Vergleichendes und Europäisches Verfassungsrecht, insbesondere Föderalismus, Politische Philosophie, Verfassungs- und Rechtstheorie, Menschenrechte und Konstitutionalismus in interkultureller Perspektive sowie Grundrechte.

Das Webinar wird vom Goethe Institut, dem Österreichischen Kulturforum und der Stadt Rennes gefördert.

35 personnes ont participé à la première rencontre "Ille & Regnitz" - Un projet de coopération entre le Centre franco-allemand (CEFA) de Rennes et l’Institut franco- allemand (dFi) d’Erlangen.

Voici le cadeaux personnel des adhérent.e.s du CEFA Rennes à nos ami.e.s d'Erlangen : "Rennes - ganz persönlich" - à télécharger:

En 2021, l’Institut franco-allemand d’Erlangen et le Centre franco-allemand de Rennes souhaitent consolider leur coopération dans le cadre de rencontres régulières d’échange sur la culture et la société.

A travers ces rencontres bilingues et intergénérationnelles, il s’agira avant tout d’établir un contact personnel et privilégié entre des personnes des villes jumelées et de leur région, en particulier entre les membres et les ami.e.s du dFi d’Erlangen et du CEFA de Rennes.

L’objectif est de mieux se connaître « entre Ille et Regnitz», de nouer des contacts et des amitiés, d’échanger des idées et de développer ensemble des projets pérennes.

Une première rencontre est déjà prévue :

Le 20 février 2021, de 17h à 18h30 aura lieu le lancement du projet (via Zoom) avec une rencontre sur le thème « Rennes & Erlangen : deux villes se présentent ». Il a été convenu que tous les participants pourront s’exprimer dans leur langue maternelle. Nous ferons en sorte de proposer des sous-titres ou de traduire l’essentiel des échanges dans l‘espace de discussion.


Ille & Regnitz

Ein Kooperationsprojekt zwischen dem deutsch-französischen Institut in Erlangen (dFi) und dem Centre franco-allemand de Rennes (CEFA)

Im Jahr 2021 wollen das deutsch-französische Institut Erlangen und das Centre franco-allemand de Rennes ihre Freundschaft im Rahmen regelmäßiger Treffen zum Austausch über Kultur und Gesellschaft vertiefen.

Bei diesen bilingualen und intergenerationellen Treffen soll es vor allem um den persönlichen Kontakt zwischen Menschen der beiden Partnerstädte und ihrer Regionen gehen, allen voran zwischen den Mitgliedern und Freundinnen des dFi Erlangen und des CEFA Rennes. Ziel ist es, sich „zwischen Ille und Regnitz“ besser kennen zu lernen, Kontakte und Freundschaften zu knüpfen, Ideen auszutauschen und gemeinsam möglichst nachhaltige Projekte zu entwickeln.

Ein erstes Treffen wurde bereits vereinbart: Am 20. Februar 2021, von 17 Uhr bis 18:30 Uhr findet eine Auftaktveranstaltung (via Zoom) zum Thema „Rennes & Erlangen: Zwei Städte stellen sich vor“ statt. Es wurde vereinbart, dass alle Teilnehmerinnen in ihrer (Mutter-)Sprache sprechend teilnehmen können. Wir werden dafür sorgen, dass entweder automatisch erscheinende Untertitel angezeigt werde oder im Chat das Essentielle übersetzt wird.


Le 13 décembre 2020, 16 h : Concert virtuel dédié à Beethoven

Voici le Concert sur youtube : https://www.youtube.com

Flûte, violon et piano se mêlent pour nous enchanter dans cet hommage à Ludwig van Beethoven.

L'année 2020 est en effet l'occasion pour le Centre franco-allemand de fêter les 250 ans de la naissance du compositeur, en réunissant trois musiciens talentueux.

Stella Daoues (flûte), Fabien Boudot (violon) et Coralie Karpus (piano), interprèteront des oeuvres variées, à la fois de Beethoven mais aussi d'autres compositeurs qui ont été influencés par son style, ou qui l'ont influencé.

Le programme :

  • Beethoven: Romance n2 en Fa Majeur pour violon et orchestre (ici au piano) op 50 (1798)
  • Schubert: Sonate Arpeggione en La m, D 821, 1er Mouvement Allegro pour flûte et piano CPE
  • Bach : Sonate en la m 1er et 3 ème mouvement pour flûte seule
  • Beethoven: Sonate "Pathétique" op 13 Adagio Cantabile pour piano seul
  • Beethoven: Duo pour deux flûtes (version flûte/violon) en sol M, Allegro con brio et Minuetto quasi allegretto (1792)
  • Bach: Adagio de la première sonate de JS Bach pour violon
  • Chopin: Variations sur un thème de Rossini pour flûte et piano

Le CEFA dans la presse : Centre Franco-Allemand de Rennes. Des événements à venir... (agendaou.fr)

Retour à l'Accueil

CEFA – minute de silence (traduction allemande en dessous)


Nous sommes ce matin, lundi 2 novembre 2020, réunis en mémoire de Samuel Paty, enseignant d’Histoire-Géographie au collège de Conflans-Sainte-Honorine, lâchement assassiné pour avoir accompli son devoir de transmission des valeurs républicaines de liberté, et de laïcité.

Vendredi 16 octobre, au moment où cet acte barbare avait lieu, le conseil d’administration du CEFA se réunissait pour débattre du projet de ses nouveaux statuts, s’attachant notamment à différencier les activités d’ordre cultuelles et religieuses, et à se prémunir contre toute forme de discrimination.

Le CEFA venait tout juste de célébrer les 30 ans de la réunification allemande, et avec elle la liberté retrouvée des deux Allemagnes de se rencontrer, de se retrouver et de s’exprimerLes membres du CA, les enseignantes et les adhérents du CEFA, partagent la douleur de la famille de Samuel Paty, et de l’ensemble des enseignants, qu’ils soient de France ou d’ailleurs en Europe ou dans le Monde.

Nous continuerons plus que jamais à œuvrer ensemble à l’intensification des relations humaines, culturelles, sociales, économiques entre L’Allemagne, les pays germanophones et la France.

Nous continuerons à construire des ponts facilitant la compréhension entre les Hommes, promouvant le partage, l’humanité et la fraternité.

Nous non plus, nous ne cèderons pas.

Je vous invite maintenant à respecter une minute de silence en mémoire de Monsieur Samuel Paty, sans oublier Vincent Loquès, Simone Barreto Silva et Nadine Devillers, qui s’ajoutent malheureusement à la liste de victimes de cette folie meurtrière.

Texte et traduction en allemand : Myriam Labbé


CEFA - Schweigeminute

Wir treffen uns heute Morgen, am Montag, den 2. November 2020, in Erinnerung an Samuel Paty, dem Geschichts-und Geographielehrer am College von Conflans-Sainte-Honorine, der Opfer eines feigen Mordes wurde, nur weil er seine Pflicht erfüllt hat, seinen Schülerinnen und Schülern die republikanischen Werte von Freiheit und Säkularismus zu vermitteln.

Am Freitag, dem 16. Oktober 2020, als dieser barbarische Akt stattfand, traf sich der CEFA-Verwaltungsrat, um den Entwurf seiner neuen Statuten zu erörtern, wobei er insbesondere zwischen religiösen Inhalten und kultischer Verehrung unterschied und sich gegen jede Form von Diskriminierung verwahrte.

Das CEFA Rennes feierte gerade 30 Jahre deutsche Wiedervereinigung und damit die neu entdeckte Freiheit der beiden Teile Deutschlands, sich zu treffen, einander wieder zu finden und sich auszudrücken.
Die Mitglieder des Verwaltungsrates, die Lehrerinnen und die Mitglieder des CEFA Rennes teilen den Schmerz der Familie von Samuel Paty und aller Lehrerinnen und Lehrer, gleichgültig ob sie aus Frankreich oder aus anderen Teilen Europas oder der Welt stammen.

Wir werden mehr denn je zusammenarbeiten, um die menschlichen, kulturellen, sozialen und wirtschaftlichen Beziehungen zwischen Deutschland, dem deutschsprachigen Raum und Frankreich zu intensivieren.

Wir werden weiterhin Brücken bauen, um das Verständnis zwischen Menschen, das Teilen, die Menschlichkeit und die Brüderlichkeit zu fördern.

Wir werden auch nie nachgeben.

Ich lade Sie jetzt ein, eine Schweigeminute in Erinnerung an Herrn Samuel Paty zu respektieren, ohne dabei Vincent Loquès, Simone Barreto Silva et Nadine Devillers zu vergessen, die trauriger Weise der Liste der Opfer dieses mörderischen Wahnsinns hinzugefügt werden müssen.

Text: Myriam Labbé

La Semaine du Cinéma du Centre Franco-Allemand avec la FAFA-Bretagne
Samedi 3 octobre 2020 au cinéma Le Sévigné de Cesson de à 20h30:
LA RÉVOLUTION SILENCIEUSE de Lars KRAUME, 2018 - Sélection officielle au Festival de Berlin 2018 - Projection présentée par Hussam HINDI en partenariat avec la FAFA-Bretagne.
Photo: Séance "Le vent de la liberté", le 6 octobre 2020, environ 100 personnes
Mardi 6 octobre au Cinéma l'Arvor de Rennes :
- un dessin animé, Fritzi à 9h. Pour tous et particulièrement pour les collégiens; ce dessin animé sera commenté à l'intention des élèves des collèges par Ulrike HUET, Présidente de la FAFA-Bretagne.
- un film, Le Vent de la Liberté à 20h30. Un grand classique du cinéma allemand pour les jeunes et les adultes