Skip to content

Pédagogie

En ces années 2020, sans aller sur les réseaux sociaux, il suffit de se promener dans Rennes et de regarder les offres d'apprentissage de l'allemand; ou d'écouter les "conseils" donnés à la sortie des écoles et des collèges pour récolter un florilège de fake-news qu'il faut nommer pour les dénoncer.

Non, l'allemand n'est pas une "langue difficile à apprendre" !
Non, l'allemand ne doit pas être "réservé aux meilleurs" !
Non, l'allemand n'est pas "inutile" : c'est la langue maternelle la plus parlée en Europe : Suisse, Luxembourg, Belgique, Italie du Nord, Autriche, etc. C'est un atout considérable en recherche d'emploi
Non, il n'y a pas de "méthode miracle" pour apprendre l'allemand seul en six semaines grâce à l'informatique, même en payant très cher.
J'en oublie sûrement...

Jamais seuls

Regardez les Kindergaten, les Grundschulen, Entrez dans une famille : Vous y verrez des enfants normaux et remuants, heureux et bavards de 2 à 20 ans, qui ne se posent aucun des problèmes dont en France on croit être certain... surtout lorsqu'on ne connaît pas l'enseignement de l'allemand !

Qui sont, dans la vraie vie, les personnes qui apprennent l'allemand aux enfants : En premier lieu les parents, les frères et sœurs, puis les aide-enseignantes des Kindergarten et des Grundschule. Sans aucune formation ou diplomées enseignantes, mais tous et toutes animés d'une envie d'enseigner leur langue maternelle, félicitant les enfants pour leurs progrès, les reprenant éventuellement pour améliorer leur langage.
C'est ainsi que le Centre Franco-Allemand de Rennes depuis le début, ne prend comme enseignants/enseignantes que du personnel de langue maternelle allemande

Les petits groupes homogènes
Lorsqu'un enseignant anime un petit groupe homogène, de quatre à six élèves, il peut préparer des thèmes ou des exercices dans lesquels chacun retrouve son niveau de compréhension. Personne ne s'autocensure dans ses questions car il sait que les autres se posent les mêmes.
L'enseignant peut être attentif à chacun, à ses difficultés et s'adapter à son niveau. Attentif également aux interattractions du groupe, il peut profiter des questions de l'un pour répondre aux questions du groupe. Au delà de six c'est plus difficile surtout si le groupe est moins homogène. À partir de dix, c'est quasiment impossible, même pour un enseignant entraîné.

C'est pourquoi, en principe, un cours est ouvert à partir de cinq élèves et fermé entre huit à dix.

Avec ces enseignants de langue maternelle en petits groupes, les apprenants ont l'assurance d'apprendre l'allemand courant, usuel du XXIème  siècle qui pourra leur servir sans expression  désuète qui paraîtrait ridicule voire à contre sens de l'utilisation actuelle.
La musique de la langue. Les différent(e)s enseignant(e)s viennent de tous les Länder allemands ou d'Autriche et apportent les différentes sonorités, accents, tonalités de chaque région d'Allemagne et aident  à comprendre des mots qui y sont spécifiquement utilisés.
À chaque séance, on travaille autant la compréhension, la parole que l'écrit. C'est à cette occasion que l'on rappelle le sens précis des mots, leurs cousinages, les règles de grammaire, et non l'inverse.
À la fin de chaque cours, les professeur(e)s proposent des exercices divers, facultatifs, mais qui permettent à ceux qui le veulent de progresser plus vite, voire de passer dans un cours supérieur.

Enseignement face à face ou outils informatiques ?

Beaucoup d'arguments poussent à utiliser de plus en plus les outils informatiques :

  • le désir de certains d'entre nous qui, éloignés des locaux du Centre préfèrent des propositions de cursus sans déplacement ou avec une ou deux rencontres vraies en face à face.
  • les brutales décisions de fermeture du centre de 2020 liées à la pandémie de 2020 ont conduit la totalité de nos enseignantes à mettre au point de telles pratiques qui ont montré à tous les avantages et les limites de ces méthodes.
  • Les risques du retour d'une situation analogue en 2020-21 nous a conduit, dans tous les cas, de prévoir dans nos offres de formation ce que nous ferons dans une telle éventualité.

Les avantages du travail à distance sont multiples :
Lorsque l'enseignant a adressé par skype ou lors d'un face à face le sujet et les exercices, les documents annexes, il est possible à chacun de travailler à son rythme. Là où parce qu'ils ont le temps, l'intérêt spécifique pour le sujet ou l'impression désagréable d'avoir pris du retard et de décrocher, les uns travailleront six à huit heures au lieu des deux heures d'un cours habituel.

Dans un cas inverse, d'autres vont regarder le sujet proposé et se réserverons de le regarder plus tard plus à fond lorsqu'ils seront plus disponibles.
Les uns travailleront en une longue séance, les autres reviendront chaque jour travailler un temps un peu plus court selon sa personnalité.

Il faut enfin reconnaître que ce type d'enseignement permet de "traiter" un beaucoup plus grand nombre de personnes, mais, dans l'état actuel des choses, il semble que ce soit encore au détriment de la qualité de l'enseignement.

Les limites et les inconvénients des méthodes informatiques sont également multiples :
Aussi attentif que puisse être l'enseignant, aussi performants que soient les outils, son attention vigilante à chacun est toujours moins parfaite par l'intermédiaire d'un outil informatique. Par ailleurs, il perd la possibilité de modifier le programme annoncé en fonction des réactions du groupe ou d'un participant.
Lorsque l'apprenant est seul, il peut avoir recours à des ressources qui ne correspondent pas aussi parfaitement que la réponse de l'enseignant à sa question. Les aller et retour entre l'exercice et les ressources paraissent parfois longues et fastidieuses, décourageant l'élève de son apprentissage.
Sa solitude face à l'outil s'étend également à l'absence d'interaction des membres du groupe autour d'une question complexe.

Comment choisir, comment s'organiser ?

  • - c'est à chaque enseignant de faire ses choix tant la qualité d'un enseignant dépend de la connaissance qu'il a de ses outils pédagogiques. Dans l'époque actuelle, il devra par précaution avoir dès le début préparé l'ensemble de ses cours (sujets, objectifs, exercices, ressources pédagogiques, etc.) de façon à basculer à des solutions alternes en cas de besoin.
  • c'est à chaque élève de choisir son cours en fonction des désirs qu'il en a, de la convivialité d'un groupe et d'un enseignant qu'il connaît. C'est à lui aussi de se renseigner sur les possibilités de passer à un mode informatique si l'absolue nécessité se présentait ou bien de demander au professeur, dans ce cas, de lui adresser les contenus de cours par courrier et de décider avec lui des rythmes d'envoi et de réponse aux cours virtuels proposés. En cas de besoin, ils peuvent également convenir de rendez-vous courriels ou téléphoniques pour répondre à des listes de questions restées sans réponse.
  • c'est au centre franco-allemand de proposer des modalités assez souples, nombreuses et diversifiées pour s'adapter au mieux aux crises imprévisibles, mais qu'il doit prévoir.

Pour retourner à notre Page "Cours de langue", cliquez ici

Retour à l'Accueil